Plastronique en une unique étape

Le projet de recherche Medimold révolutionne la plastronique grâce à un procédé mono-étape
Dans le projet de recherche "Medimold", Simcon a travaillé avec des partenaires de recherche pour développer un procédé de production, pour les pièces hybrides métal/plastique, en une seule étape. Il s’agit alors de plastronique pour lesquels les industriels ont de plus en plus recours dans divers usages, principalement pour intégrer de la commande tactile.

Le nouveau procédé permet de réduire le temps de conception et d’assemblage pour la production, de diminuer la consommation de matière et de simplifier le process et donc le moule, là ou habituellement il s’agit d’encapsulation d’inserts par surmoulage réalisées en plusieurs étapes.

Le projet de recherche "Medimold" révolutionne la plastronique grâce à un procédé mono-étape, plus rapide et plus économique, pour la production de pièces hybride. Développé conjointement par Simcon avec son expertise en injection, l’institut de fonderie RWTH Aachen University et l’institut de plasturgie du Lüdenscheid. Le projet inclus aussi des partenaires issus de l’industrie (Krauss Maffei, Ravi, …).

Ce procédé permet l’injection d’un métal conducteur sur une pièce plastique dans un seul et même moule. Ce projet est financé par le Ministre Fédéral des Affaires Economiques et de l’Energie.

"Ce procédé avec une seule étape de conception pour deux matériaux, ouvre de nouvelles portes pour tous les partenaires du projet", dit Max Mades, project manager chez Simcon. "En participant à ce projet, nous restons à l’avant-garde du développement de nouveaux procédés".

Pour ce projet de recherche, les partenaires ont développé un moule d’injection spécial avec une unité d’injection de métal. En sélectionnant minutieusement les matériaux, l’équipe a pris en compte leur recyclabilité en plus de leurs propriétés thermiques et électriques. Un alliage à base d’étain a été sélectionné, ainsi que des thermoplastiques et des thermodurcissables.

En réalisant un grand nombre d’essais, les partenaires de recherche ont déterminé les interactions entre le métal et le plastique, ainsi que les paramètres process optimaux. Simcon a participé au projet en réalisant de nombreuses simulations d’injection et en apportant son expertise dans la mise en œuvre des polymères. Les résultats montrent que le procédé mono-étape à un grand potentiel en termes de temps de cycle, d’efficacité de production et d’utilisation de presse.

Le comportement physique pour l’injection des métaux fondus a nécessité le développement d’une extension au sein de Cadmould, principalement pour prendre en compte les phénomènes liés aux forces d’inertie. Cette avancée majeure sera disponible dans la Version 12 de Cadmould.

Plus d’informations sur www.medimold.de
Publié le 16 Septembre 2019