La suite logicielle Cadmould® 3D-F au service d’AMPCO METAL

Les fabricants de moule d’injection plastique et les Injecteurs plastique, connaissent tous AMPCO METAL, leader mondial dans la production de métaux spéciaux à base de cuivre. Ces alliages, à haute conductivité thermique et aux propriétés mécaniques élevées sont destinés à répondre aux exigences de coûts, de qualité et de productivité des transformateurs plastique.


Désireuse de fournir à ses clients des données fiables quant au comportement de ces alliages et quant aux gains de productivité envisageable pour les transformateurs de plastique, AMPCO METAL utilise les services de Cadflow pour étayer ses argumentations produits.


Lionel Girard, Engineering Manager chez AMPCO METAL répond à nos questions.

Pourquoi et dans quelles circonstances utilisez-vous la suite logicielle Cadmould ?
Lionel Girard : Nous utilisons les services de Cadflow dans deux cas. Soit notre client, mouliste, nous demande de travailler sur des choix d’alliages en fonction d’un projet spécifique. Soit lorsque nous souhaitons valider les performances de nouveaux alliages dans le cadre de notre propre R&D.


Nous fournissons des paramètres d’étude à Cadflow qui réalise les simulations pour nous (Thermique de moule - Remplissage - Compactage - Retrait - Déformé) et nous fournit les résultats. La finalité étant de fournir à nos clients des données d’études précises et fiables qui doivent les aider à choisir le meilleur compromis d’alliage selon les spécificités de leur projet.

Quels sont, plus précisément, les paramètres que vous regardez ?
Lionel Girard : Nos produits étant reconnus pour leur qualité de conductivité thermique, c’est cet aspect que nous regardons en premier. D’autant que l’on sait l’influence de la thermique sur l’optimisation du temps de cycle. En ce sens les logiciels de thermiques de Cadmould® 3D-F nous permettent de simuler différents alliages, différentes matières (alu, acier), différents modes de refroidissement et d’arbitrer en fonction des contraintes mécaniques (durée du moule) et thermiques (optimisation du process).


Grace à l’outil de simulation Cadmould® 3D-F nous allons même plus loin. En effet, afin d’optimiser le coût du moule, nous testons des formules de moules multi-alliage. La simulation allant jusqu’à analyser les interfaces entre alliages.

Quels sont les autres paramètres que vous testez ?
Lionel Girard : Une bonne thermique dans le moule permet aussi d’améliorer les qualités d’aspect des pièces plastique, de limiter les déformations. Ces paramètres peuvent se révéler majeurs dans le cas de pièces plastique destinées à être vue, touchée (carrosserie, emballage…).


Dans ces cas, en étant particulièrement attentif à l’homogénéité des températures du moule, différentes simulations de remplissage, selon les matières et alliages utilisés, donneront une bonne idée de la qualité future de la pièce injectée.

Quels sont les paramètres d’étude que vous fournissez à Cadflow ?
Lionel Girard : Le plus possible (alliage utilisé, type de refroidissement matière, matière du moule, température d’ouverture de fermeture…) afin de rendre la simulation précise, fiable et objective. Ce qui importe pour nous c’est de fournir aux clients une approche à partir de laquelle il pourra faire son choix. Nous devons donc nous appuyer sur des simulations sérieuses car notre crédibilité est engagée.


En ce sens la suite logicielle de Cadmould® 3D-F offre performance et sécurité.
Elle nous permet de démontrer ce que nous affirmons.

Dans le cas de vos propres développements R&D, comment utilisez-vous les services de Cadflow ?
Lionel Girard : C’est la même chose que dans le cas d’un client. Sauf que nous faisons ces études de simulation en interne pour étayer notre argumentation produit, pour apporter des preuves tangibles et quantifiées dans nos communications commerciales.


Publié le 10 juin 2019