ERCE Plasturgie sécurise ses clients par la Rhéologie

Logo ERCE Plasturgie L'activité automobile est le marché historique sur lequel Ercé Plasturgie a construit sa croissance. Sa stratégie l'a conduit à se spécialiser dans l'injection de pièces thermoplastiques destinées à des fonctions à haute technicité. Hélices de refroidissement moteur, mécanisme d'ouverture de toit, carters et composants de moteurs de lève-vitres, maîtrise de systèmes fluidiques sont autant de savoir faire que l'entreprise a développé depuis 50 ans.


Ses clients sont de grands équipementiers automobiles, leaders mondiaux dans leurs domaines.


Nous avons demandé à Thierry Roberge, Chef de projets, sur le site d'Athis de l'Orne de nous parler de sa relation avec Cadflow.


Cadmould : Déformation Comment avez-vous l'habitude de travailler avec Cadflow ?
Thierry Roberge : Depuis 6 ou 7 ans nous utilisons le service "Etudes" de Cadflow. L'utilisation d'un logiciel de rhéologie en interne demande un investissement important en termes de temps. Il faut une formation initiale, une pratique régulière, une réactualisation constante des modes d'utilisation. C'est pour ces raisons que nous préférons utiliser le service "Etudes" de Cadflow. Les ingénieurs connaissent parfaitement le logiciel, l'utilisent quotidiennement et le réactualisent eux-mêmes. Ils sont les mieux placés pour nous apporter le conseil, l'assistance et le professionnalisme dont nous avons besoin. Nous allons chercher la compétence là où elle se trouve.

A quel moment du processus de développement faites vous intervenir Cadflow ?
ERCE Plasturgie : Motoréducteur Thierry Roberge : Tout de suite, dès que nous recevons la demande de notre client équipementier, nous intégrons dans notre devis la réalisation de l'étude de rhéologie. C'est pour nous une question de professionnalisme vis-à-vis de notre client. Il voit qu'il a affaire à des gens sérieux, des professionnels qui se donnent les moyens de réussir. Le client est sécurisé. Il sait que la simulation permettra, très en amont de l'étude, de valider le design de la pièce et sa faisabilité globale. J'ajoute que c'est aussi pour notre client une manière de montrer à son client qu'il met en œuvre les outils nécessaires au bon déroulement d'un projet. C'est donc toute la chaîne qui y gagne.


Cadmould : Déformation Comment se déroule la collaboration autour d'une étude ?
Thierry Roberge : Je dirais avant tout, que ce service "Etudes" représente pour nous un bon rapport qualité/prix. Nos interlocuteurs sont impliqués, réactifs à la recherche de la solution optimale. Les conseils sont de qualité et nous notons à chaque fois la progression qu'ils nous font faire dans la mise au point de la pièce. Nous regrettons presque, parfois de ne pas pouvoir poursuivre nos échanges. Tant il est vrai que nous ressentons ce que le potentiel de l'outil pourrait encore nous apporter si nous n'étions pas pris par le temps imposé par nos clients.


Thierry Roberge : Nous fournissons toutes les données à Cadflow (Cahier des charges, DFN/Modèle, conditions de transformation prévues) à partir desquelles ils réalisent une étude standard. Celle-ci nous fournit des indications précieuses sur les problèmes éventuels et permet de valider nos hypothèses de transformation.


ERCE Plasturgie : Pédale d’embrayage A partir de là, nous travaillons à l'amélioration de la pièce et/ou de ses conditions de production. C'est un travail itératif, de 4 ou 5 étapes au cours desquelles nous allons entrer dans les détails. Des paramètres comme le remplissage, l'épaisseur, le piégeage de l'air, le brûlage, les retassures, les vacuoles, le temps de cycle, la pression de fermeture, les déformations sont analysées, testées. Nous allons parfois jusqu'à la simulation de la régulation thermique du moule.


Nous constatons des écarts faibles avec la réalité de la production. Ce qui fait de cet outil et de ceux qui le manipule apportent une contribution active à nos développements.