Cadmould® 3D-F … chez L'Oréal

L'Oréal France Inutile de présenter le groupe L'Oréal. Tout le monde a entendu parler de ce leader mondial de la cosmétique avec ses marques comme Garnier, Maybeline, Lancôme, Yves Saint-Laurent, Biotherm, …


Ce que beaucoup ignorent par contre, c'est que cette entreprise développe elle-même une grande partie de ses packagings.


Pierre Gardet, responsable Bureau d'Etudes chez L'Oréal France Pierre Gardet est le responsable Bureau d'Etudes packaging de la division Produits Grand Public Europe, il nous a expliqué pourquoi et comment il utilise le logiciel Cadmould® 3D-F Rapid (module de remplissage).


Pourquoi Cadmould chez L'Oréal ?
Pierre Gardet : Notre rôle est de concevoir les produits imaginés par le marketing, tout en respectant les données économiques (prix) et les contraintes techniques liées au process de fabrication et à nos outils de production. Nous travaillons pour et avec les services marketing, technique et développement et devons tenir compte de leurs attentes et contraintes.


Quelle que soit la pièce à créer (verre ou plastique) et la technologie de transformation (soufflage, extrusion, injection, …) notre rôle est majeur dans la phase de développement produit. Nous devons donc nous doter d'outils de conception nous permettant de valider la faisabilité technique de nos packagings.


L'Oréal France Concernant les produits plastiques, ayant moi-même utilisé un logiciel de rhéologie dans le passé, il m'est apparu utile d'acquérir un tel outil pour affiner nos études, car j'en connais les bénéfices.


Dans le cadre de L'Oréal quels sont les bénéfices que vous voyez à l'utilisation de Cadmould ?
Pierre Gardet : Anticiper et éviter les problèmes qui pourraient être rencontrés lors de la phase de mise au point. Cadmould nous permet de valider "l'injectabilité" des pièces plastiques (choix des épaisseurs, position du ou des points d'injection, position des lignes de recollement matière, position des évents à prévoir dans les moules, …). Nous sommes ainsi certains que notre demande est réalisable lorsque nous donnons les éléments à nos fournisseurs.


L'utilisation de Cadmould nous fait donc gagner du temps dès la conception … et comme le dit le célèbre adage : "le temps c'est de l'argent". De plus, le time to market est de plus en plus court


Notre philosophie de conception s'appuie sur les 3 lettres B. P. C. C'est-à-dire Bon du Premier Coup, Cadmould y contribue réellement.


Comment réagissent vos fournisseurs ?
Pierre Gardet : Les injecteurs et les moulistes apprécient que nos demandes soient précises et étayées par des études telles que celles que nous propose le logiciel Cadmould. Ils voient que nos demandes sont crédibles, peuvent les comparer avec leurs propres analyses.


Comment avez-vous choisi entre les différentes offres de logiciel de rhéologie ?
Pierre Gardet : Les outils sérieux du marché sont proches les uns des autres en terme de performances et de résultats. Ce sont donc quelques détails qui ont fait pencher la balance. Cadmould permet notamment de modifier si nécessaire les épaisseurs parois sans repasser par l'interface de CAO Catia. Ce qui est un avantage en temps, lorsque l'on veut "jouer" sur ce paramètre si un problème de remplissage est avéré lors de la simulation.


Cadflow a aussi travaillé en commun avec T-Systems pour avoir une solution de "rendu réaliste" depuis Catia. Ce critère était pour nous important si nous décidons d'acquérir dans un deuxième temps le module permettant de simuler les retassures


Le dernier point reste celui de la facilité d'accès du logiciel Cadmould dont la prise en main est vraiment rapide (il est tout de même préférable de connaitre de façon pratique l'injection).


Faites-vous appel aussi aux services techniques de Cadflow ?
Pierre Gardet : Bien sûr, nous avons un contrat annuel de services (incluant mises à jour et hot line), et avons des échanges fréquents avec les techniciens de Cadflow, notamment pour la caractérisation de matières nouvelles ou non présentes dans la base de données.